Retraites, démocratie et délibération.

Première partie: 1750 – 1850: un siècle de tergiversations pour un résultat limité.

Après vingt jours de “débat” à l’Assemblée Nationale l’examen en première lecture du texte sur la réforme des retraites s’est achevé le 17 février 2023, sans même parvenir à l’article 7 fixant les nouvelles conditions d’âge de départ en retraite. Le projet initial va être transmis le 28 février au Sénat pour un examen de quinze jours. Une commission mixte paritaire se réunira ensuite pour tenter de trouver un accord entre les deux chambres afin de le faire voter avant le 26 mars minuit.

Ces vingt journées dont on retiendra plus les invectives, les insultes, les apostrophes grossières, les rappels au réglement que les échanges sur le fond, ces vingt journées largement reprises par les médias, comme un spectacle continu de mauvaise “téléréalité”, laissent un goût amer, jusqu’à un sentiment de honte, que le député André Chassaigne, président du groupe communiste à l’Assemblée, a repris dans une déclaration largement applaudie par de nombreux députés1. La longue histoire de l’élaboration progressive des dispositifs de retraite depuis plusieurs siècles en France2 jusqu’à notre actuel régime par répartition, ne méritait sans doute pas un tel spectacle. A l’heure où le pays se crispe sur de nombreux sujets de société, un détour par l’histoire de nos régimes de retraite peut nous aider à comprendre ce qui se joue aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Retraites, démocratie et délibération. »
  1. Déclaration en ligne sur BFM TV: André Chassaigne (PCF) “choqué” par les propos du député LFI qui a qualifié Olivier Dussopt d’assassin (bfmtv.com) [consultée le 21 février 2023] []
  2. Jean-Marie Thiveaud, La lente construction des systèmes de retraite en France de 1750 à 1945, Revue d’économie financière, n° 40, 1997, pp. 21-54. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search