Fernand Pelez, Sans Asile, 1883. Paris, Petit Palais

La vulnérabilité du jour

Chers lecteurs, chères lectrices, avec cette page intitulée « La vulnérabilité du jour« , je souhaite vous proposer régulièrement une courte réflexion inspirée par l’actualité et ayant un rapport plus ou moins direct avec la vulnérabilité. J’espère que cette nouvelle rubrique vous intéressera, et vous donnera envie de réagir et de commenter vous-même. Bonne lecture!