Le travail des enfants en France au XIXe siècle

Entre autorité paternelle et pouvoir patronal, la lente gestation de la législation sur le travail des enfants

Le rapport conjoint de l’OIT et de l’UNICEF1 indique que 160 millions d’enfants de 5 à 17 ans sont astreints au travail dans le monde, soit près d’un enfant sur dix, chiffre en hausse pour la première fois depuis 20 ans. Le rapport estime que sur ces 160 millions d’enfants, 79 millions, soit près d’un enfant sur deux, “effectuent des travaux dangereux mettant directement en péril leur santé, leur sécurité et leur développement moral2”. Si des progrès ont été accomplis dans les régions d’Asie et Pacifique, d’Amérique Latine et Caraïbes, la situation des enfants s’est profondément dégradée en Afrique subsaharienne où “depuis 2012, on constate une augmentation, en nombre et en pourcentage, du travail des enfants dans cette région3”. La plupart de ces enfants travaillent au sein de la cellule familiale, majoritairement dans le cadre de travaux agricoles ou d’ateliers familiaux. Ils constituent ainsi une main d’oeuvre très vulnérable, inscrite dans des relations de travail ambiguës, mélangeant ou superposant pouvoir patronal et autorité parentale.

Continuer la lecture de « Le travail des enfants en France au XIXe siècle »
  1. OIT, UNICEF, Travail des enfants, estimations mondiales 2020, tendances et chemin à suivre, 9 juin 2021, en ligne sur www.ilo.org, consulté le 15 avril 2022. []
  2. rapport cité, p. 8. []
  3. Ibid. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search